« Après le Covid-19, les foyers seront plus fonctionnels, plus polyvalents et plus durables »

Back to Nouvelles de Hisbalit

La cuisine sera au cœur de la maison et sera faite de matériaux « Made In Spain » et d’espaces ouverts

Hisbalit, marque leader dans la conception et la fabrication de mosaïque en verre, a interviewé des architectes et des décorateurs d’intérieur espagnols de renom afin de connaître leur point de vue sur les tendances qui sont venues pour rester après les mois de confinement, et notamment, le pari pour les espaces polyvalents, les matériaux écologiques fabriqués en Espagne, les tons bois et les designs personnalisés.

Des couleurs sombres aux tons bois

« La cuisine est devenue un espace essentiel pendant l’état d’urgence et désormais son importance sera renforcée, devenant ainsi le point de jonction de la maison. Les tendances en  matière de couleurs vont changer. Des tons noirs et sombres que nous observions au début de l’année aux tons bois ou vintage. Le traditionnel est de retour, mais avec la technologie intégrée et une touche moderne et durable, avec des matériaux écologiques de design comme la mosaïque Hisbalit », explique le studio Sac Interiorismo.

Matériaux fabriqués en Espagne

Pour sa part, la décoratrice d’intérieur Virginia Albuja  souligne que c’est le moment de soutenir les entreprises espagnoles. « Nous, les professionnels, allons encourager l’utilisation de matériaux écologiques et biodégradables Made in Spain ». L’architecte Mónica Diago explique que dorénavant les foyers seront plus polyvalents, plus fonctionnels et plus durables. En plus d’être personnalisés. Ils seront adaptés à chaque type de famille.

Une autre nouveauté, selon Sandra Amate,  est que les logements seront conçus pour le télétravail, avec des espaces pratiques et confortables. La localisation des habitations va également changer. Selon Blanca Hevia , les périphéries des villes gagneront en importance car on recherche des espaces plus ouverts. « Si ce n’est pas possible, un balcon, un patio ou un jardin seront indispensables », ajoute la décoratrice d’intérieur.

Arquitectura Passive House et bio-construction

L’architecte  Lorena del Pozo souligne qu’après le confinement les projets seront durables tant dans leur exécution que dans leur conception et ils iront de pair avec le préfixe bio. « En termes de design, nous devrons intensifier l’éclairage, les ressources passives et les matériaux responsables  qui n’émettent pas de toxicité. Car, les virus, comme le Covid-19, ont une incidence plus importante dans les zones plus contaminées », souligne del Pozo.

« En architecture, le label allemand Passive House et la bio-construction seront de plus en plus utilisés que ce soit dans les moyens nécessaires pour construire que dans les phases préalables d’analyse de la quantité d’énergie consommée par un bâtiment et la manière dont nous pouvons réduire cet impact », ajoute-t-elle.

 

Back to Nouvelles de Hisbalit